Les objectifs concordants

 

Aujourd’hui je republie à nouveau un article de mon ancien blog, en espérant que vous serez contents de le (re)découvrir !

Dans son excellent Apprentissage du bonheur, Tal Ben-Shahar (docteur en philosophie dans la prestigieuse université d’Harvard) parle de ce qu’il appelle les « objectifs autoconcordants ». Il les définit comme « les buts que l’on se donne par pure conviction personnelle et/ou par le fait d’un intérêt marqué pour tel ou tel domaine ». Il précise que ce sont des objectifs que nous nous donnons tout en les trouvant agréables et chargés de sens. J’ajoute cependant une nuance au caractère agréable de ces buts : à mon sens, ils ne le sont pas toujours mais ont au moins l’intérêt de mener à quelque chose de signifiant pour nous.

Voici ce que propose Tal Ben-Shahar au sujet de ces objectifs :

tumblr_mc7wvk5sN41r0yy9yo1_500

 

<<  Mettez par écrit ce que vous voulez vraiment faire dans chaque domaine clé de votre existence – de votre vie sentimentale à votre activité professionnelle. Pour chacun, prenez en compte les éléments suivants :

Les objectifs à long terme : objectifs concrets à parcours bien défini s’étendant sur une période de une à trente années. Ils doivent représenter un défi à relever, mettre vos limites à l’épreuve. N’oubliez pas qu’en ce qui concerne l’obtention du bonheur à long terme le facteur le plus important n’est pas de réaliser ou non vos objectifs mais de vous libérer au point de vous rendre capable de profiter de l’ici et maintenant, du voyage en soi. (exemple : vous voulez devenir écrivain)

Les objectifs à court terme : étape consistant à diviser et conquérir les buts à long terme. Que faut-il que vous fassiez cette année, ce mois-ci, aujourd’hui, pour atteindre vos buts à long terme ?  (exemple : puisque que vous voulez devenir écrivain, il faut que vous écriviez un livre – logique !)

Le plan d’action : que devez-vous faire ce mois-ci, cette semaine, aujourd’hui même pour chercher à atteindre vos buts, à court comme à long terme ? Inscrivez dans votre agenda les initiatives concrètes que vous devez mener à bien, soit de façon régulière, hebdomadaire ou quotidienne, soit en une seule fois. (exemple : je peux définir une plage horaire dans ma journée réservée à l’écriture et commencer à démarcher des maisons d’édition)

Si on ne se définit pas d’objectifs précis, on est à la merci de forces extérieures – ce qui conduit rarement à des activités autoconcordantes. On est donc face à un choix : réagir passivement aux exigences extrinsèques, ou contribuer de manière active à la création de sa propre vie.  >>

J’ajoute finalement que cette méthode est très bonne pour conserver une certaine motivation, avoir, en somme, une raison de se lever le matin, une raison de vivre.

Avez-vous envie d’essayer cette méthode ou non ? Peut-être en avez-vous une semblable, bien à vous ?

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Les objectifs concordants

  1. J’aime assez le principe. Etant assez dissipée, suivant beaucoup mon intuition, j’ai vite fait de me disperser et/ou de m’éloigner de mes objectifs. Sans trop vouloir tout rationaliser, organiser, je pense que ça peut poser un cadre parfois nécessaire pour l’accomplissement de certains projets… Je prends bonne note de ces conseils, merci =)

    • Je suis comme ça aussi et c’est vrai que le fait d’écrire permet de mettre mieux à plat ce que l’on veut et comment s’y prendre 🙂 je suis contente que ça te soit utile ! Merci de ton commentaire ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s